Economie Circulaire & Consigne

Économie circulaire, recyclage, pièces de réemploi, pièces rares ou pièces obsolètes : Pourquoi BG Turbo récupère toutes les consignes ?



Depuis toujours, lorsqu'un turbo est vendu en neuf ou en échange-standard, BG Turbo récupère toutes les vieilles matières.


Il y a plusieurs raisons très importantes à connaître pour comprendre l'intérêt de ce programme :

1 - Économie circulaire et recyclage



Depuis sa création en 2008, BG Turbo reconditionne ses propres turbos pour les remettre en activité sur le marché de l'après-vente.


Souvent confondu avec le recyclage, le reconditionnement implique la remise en activité de pièces afin qu’elles soient conformes aux spécifications du produit fini d'origine en utilisant des pièces réparées, réutilisées ou neuves. Le processus revient à remplacer ou réparer des modules ou de composants usés.


Le reconditionnement peut être défini comme une forme de « remise à niveau » du turbo, de manière à ce qu’il présente les mêmes qualités qu’un produit sorti d’usine. BG Turbo applique une garantie de 1 an, exactement comme un turbo neuf.



Techniquement, rien d'exceptionnel pour BG Turbo. Cependant, depuis le 1er Avril 2019, les professionnels de l'automobile sont obligés de proposer des pièces issues de l'économie circulaires (PIEC)(Affiche PIEC) Affiche PIEC


Afin de pouvoir proposer une disponibilité constante sur la gamme des turbos reconditionnés, BG Turbo a la nécessité d'organiser un programme de collecte des vieilles carcasses à grande échelle. Tous les turbos vendus sur le territoire Français font l'objet d'un retour de la vieille matière sous forme de consigne.


Une fois collectées, les vieilles carcasses de turbos sont triées, désassemblées et inspectées afin de conserver le plus de parties réutilisables. Pour ce qui n'est pas récupérables, les techniciens de BG Turbo séparent les pièces en fonction des différentes matières premières qui composent un turbo : fonte, aluminium, bronze, etc...


Les pièces potentiellement réutilisables sont nettoyées, sablées et testées afin d'être réutilisées dans de futures réparations ou dans le cadre d'un reconditionnement de turbo. Les pièces d'usure sont systématiquemen remplacées à neuf.



Tous les turbos qui sont produits par BG Turbo sont tous assemblés avec la plis grande précision et testés en VSR (équilibrage très haute vitesse, plus de 200 000 tr/min dans la plupart des cas suivant le type de turbo). L'appellation "échange standard" implique la certification rigoureuse par les normes du constructeur.


Ce programme de reconditionnement de turbos permet de récupérer des vieilles matières souillées et polluantes qui auraient finies dans les poubelles, et ainsi refabriquer des turbos qui auront une 2ème ou 3ème vie à moindre coup.


Ainsi, grâce au programme de BG Turbo, si votre véhicule n'est plus sous la garantie constructeur, votre garagiste habituel pourra vous proposer un changement de votre turbo en échange-standard à moindre coût.


En choisissant une pièce en échange standard, vous faites un geste en faveur de l’environnement. Effectivement, l’usinage et la manutention d’une pièce en échange standard reste très faible par rapport à une même pièce neuve. Cette dernière est en effet déjà passée par différentes phases comme l’extraction et la transformation des matières premières, la valorisation des métaux et la construction des pièces. De plus, vous favorisez l’emploi local puisque les usines que trouvent souvent dans le pays de vente.


2 - Pièces rares ou obsolètes



Il en va de soi que la récupération des vieilles carcasses est primordiale pour les modèles de véhicules dont le turbo n'est plus produit.


Si vous possédez un véhicule ancien ou produit à peu d'exemplaires, vous n'avez pas d'autre choix que de vous orienter vers la réparation de votre pièce ou entrer dans le programme échange-standard.


Cette méthode permet de créer une sorte de banque de pièces détachées (carters, axes-turbines, roues, soupape…) ou de turbos complets de sorte que, lorsque le cas se présente, un turbo puisse être sauvé grâce à ce stock de pièces conservées précieusement dans les ateliers de BG Turbo. Photo des turbos de l'étage


Lorsque les grands constructeurs de turbos comme GARRETT, BORGWARNER (KKK), TOYOTA, MITSUBISHI ou encore IHI, ne produisent plus le turbo complet et plus aucune pièce détachée pour le réparer, la seule solution est de trouver la pièce en bon état dans stock de vieux modèles. Sans cette solution, aucune chance de remettre en service votre turbo.


Cette solution est valable pour des turbos, par exemple, de R5 Turbo, Alpine, R21 GT, 309 Gti, Lancia Delta Evo...


3 - Comment BG Turbo organise ce programme de retour des carcasses de turbos ?



Tous les clients professionnels ou particuliers a 2 choix :


a - Il retourne sa consigne au moment de sa commande (avec ce formulaire de retour Téléchargement du formulaire), auquel cas, BG Turbo ne facturera pas de consigne.


b - Le client passe commande avant de retourner sa vieille matière, BG Turbo facturera 180 € TTC pour un turbo VL et 360 € pour un turbo PL, Agricole ou Marin et BG Turbo remboursera cette consigne une fois que la carcasse du vieux turbo aura été enregistrée dans ses ateliers de Marseille.


Conclusion :


Dans tous les cas, BG Turbo vous demandera le retour de la vieille matière pour les raisons vues plus haut.

Économie circulaire, réemploi des pièces détachées et des matériaux, coût plus abordable, rareté ou obsolescence de certains modèles.


Le plus souvent, BG Turbo préconisera d'envoyer le vieux turbo avant de le remplacer. Cela permet de :


  • L'identifier précisément et vous éviter de commander la mauvaise pièce.
  • Le contrôler pour vérifier s'il est réparable à moindre coût.
  • De ne pas vous facturer le montant de la consigne

04 91 35 00 26

BG Turbo, un artisan Français, une entreprise à taille humaine.